Actes & Volumes collectifs

Les belles infidèles, Jean-Louis Backès dialogue avec Tatiana Victoroff
Résumé en français
"Belles infidèles" est une jolie expression, mais ce n'est pas un concept utilisable pour une analyse des traductions. Or, s'il s'est passé quelque d'important dans le monde comparatiste au cours des cinquante dernières années, c'est la découverte que l'analyse des traductions ne consiste pas seulement à mesurer leur prétendue "fidélité", mais à étudier les préjugés qui se sont imposés au traducteur. Les "fautes" ne sont pas seulement imputables à l’ignorance.

ARTICLE