Chercheurs

HUSSHERR Cécile

Née en 1975

17, avenue d’Italie 75013 PARIS
01 44 23 98 31

cecile.hussherr@wanadoo.fr

Maître de conférences en littérature comparée, Université de Marne-la-Vallée

Formation : ENS Ulm (A/L 95), agrégée de lettres classiques, doctorat de Littérature comparée (2002) ; special student à l’Université de Harvard (1997-1998)

Postes occupés : AC à l’Université de Marne-la-Vallée (1999-2002), ATER à l’Université de Marne-la-Vallée (2002-2003)

Sélection de travaux :

articles

– “ Caïn ou la naissance d’un mythe personnel ” in Y. Jumelais et D. Peyrache-Leborgne [dir.], Victor Hugo ou les frontières effacées, Nantes, Plein Feux, 2002, p. 137-153.

– “ La folie de Caïn, ou Satan vaincu ” in C. Hussherr et E. Reibel [textes recueillis par], Figures bibliques, figures mythiques, ambiguïtés et réécritures, préf. Y. Chevrel, Paris, Éditions rue d’Ulm, 2002, p. 81-93, ainsi que la bibliographie et l’Avant-propos, en collaboration.

– “ Caïnisme et lieux initiatiques : une trouvaille du romantisme ? ” in J.-M. Grassin, J. Vion-Dury et B. Westphal [dir.] Lieux du mythe
– Actes du XXXe Congrès de la SFLGC
, Limoges, Pulim.

– “ Familles romantique et victorienne : avatars du schéma génésiaque de l’inceste ” in W. Troubetzkoy et F. Godeau [dir.] Fratries
– Actes du XXXIe congrès de la SFLGC
, Paris, Kimé, 2003.

Ouvrages

– Cécile Hussherr et Emmanuel Reibel [textes recueillis par], Figures bibliques, figures mythiques, ambiguïtés et réécritures, préf. Yves Chevrel, Paris, Éditions Rue d’Ulm, octobre 2002.

La victime et le bourreau ? Caïn et Abel dans la littérature, Paris, Cerf (en cours)

Interventions orales

– mai 2001 : intervention dans le cadre de l’Équipe de recherche “ Littérature et savoir des formes ” du département de Lettres Modernes de l’UFR LAC, Université de Marne-la-Vallée : “ L’hybridité chez Léon Bloy ”

– avril 2002, conférence dans le cadre d’un cycle sur “ Le religieux en littérature ” à l’Université de la côte d’Opale, organisé par Michel Arouimi : “ Autour de Caïn et Abel, fortune de l’ambiguïté biblique ”.

– 7 juin 2003 : “ Conversion et subversion chez Léon Bloy : quand le caïnisme se met au service de l’apologétique ” au colloque “ La conversion, expérience spirituelle, _expression littéraire ” (organisé par Nicolas Brucker, Université de Metz).

– novembre 2003 : intervention à l’École Normale supérieure dans le séminaire de littérature comparée “ Voies de la recherche en littérature comparée ” organisé par Ann-Deborah Lévy-Bertherat.