Éditos

CREATION DU PRIX DE THÈSE DE LA SFLGC

Rome, l'Eglise du saint nom de Jésus
    Afin de distinguer et de valoriser les meilleures thèses de littérature générale et comparée, la SFLGC crée en 2019 un Prix de thèse. Ce prix doit permettre de mettre en valeur et d’encourager les meilleurs travaux de littérature comparée des jeunes chercheuses et chercheurs, tout en contribuant à la reconnaissance et à la visibilité de la discipline.   Ce prix, remis annuellement, doit permettre de financer ou de co-financer la publication de la thèse, ou un projet de recherche postdoctoral. Pour sa première édition, il sera remis à l’occasion du Huitième Congrès européen de Littérature comparée, qui aura lieu à Lille du 28 au 31 août 2019.   Les thèses présentées doivent avoir été soutenues durant les deux dernières années, en « Littérature comparée », dans une université française ou étrangère, et être rédigées en langue française.
Lire la suite

La Société portugaise de littérature comparée

Aperçu des activités comparatistes à l'international
Biblioteca do Palacio Nacional de Mafra (C. Höfer, 2006)
L’Association Portugaise de Littérature Comparée (APLC) a été officiellement créée le 14 mai 1987, à la suite de  la première Assemblée générale tenue le 25 juin de la même année, à la Faculté des Lettres de l’Université de Lisbonne. Les statuts de l’APLC, approuvés à cette occasion, identifiaient les trois grands propos de l’association : la promotion et le développement des études comparées au Portugal ; l’institution des études comparées dans les académies portugaises ; le maintien et le renforcement des liens internationaux établis.   Parmi les membres fondateurs de l’APLC, soulignons les noms de Margarida Losa – au Portugal, la première académique à obtenir le Doctorat en Littérature Comparée au Portugal (octroyé par l’Université de New York, sous l’orientation d’Anna Balakian)  et à intégrer le Bureau de l’Association Internationale de Littérature Comparée/ International Comparative Literature Association  (AILC / ICLA) – et celui de Mari (...)
Lire la suite