Éditos

Histoire des traductions en langue française

Gerhard Richter, 920-5 Strip
Le volume Histoire des traductions en langue française XXsiècle vient de paraître (Verdier, mai 2019). Dirigé par Bernard Banoun, Yves Chevrel, Isabelle Poulin, il clôture une série de 4 ouvrages, dont le projet avait été établi par Yves Chevrel et Jean-Yves Masson en 2004. Réunissant au total près de 6 000 pages, résultat de la coopération de plus de 300 chercheurs de toutes nationalités, ces 4 volumes proposent une histoire continue, depuis l’invention de l’imprimerie, des traductions réalisées dans l’espace francophone dans tous les domaines de la vie de l’esprit au sens large, regroupant la littérature, les arts, les sciences, les ouvrages religieux, philosophiques, historiques, juridiques.   Le tome 1, XVe-XVIsiècles, paru en 2015, dirigé par Véronique Duché, a pour point de départ l’apparition de l’imprimerie pour s’achever autour de l'année 1610, au moment de l'émergence des périodiques en Europe. Cette époque où traductions et imitations contribuent à (...)
Lire la suite

La SFLGC et les congrès internationaux 2019

l'hôtel Parisian à Macao
  La SFLGC est impliquée dans les deux grands congrès internationaux prévus cet été. Le XXIICongrès de l’Association Internationale de Littérature comparée (AILC/ ICLA) se déroulera à l’Université de Macao (Chine) du 29 juillet au 2 août 2019 et aura pour thème « Littératures du monde et avenir de la littérature comparée ». Après d’assez longues tractations conduites par Anne Tomiche, secrétaire générale de langue française à l’AILC, et Anne Duprat, présidente de la SFLGC, le français a retrouvé son statut de langue officielle de l’AILC et les organisateurs ont finalement accepté de traduire le site et l’appel à communications en français. Le site est désormais trilingue : chinois, anglais et français.   Yvan Daniel (Vice-Président à la recherche) et moi-même y organiserons un atelier au nom de la SFLGC sur le sujet « Europe/Asie/Eurasie : Transferts et échanges ». Parmi la centaine d’ateliers acceptés par les organisateurs, la moitié environ sera en chinois (...)
Lire la suite