Agrégation

Bibliographie générale

ARTICLE

Histoire et philosophie

Apostolidès, Jean-Marie, Le Roi-machine. Spectacle et politique au temps de Louis XIV, Paris, Editions de minuit, 1981.

Apostolidès, Jean-Marie, Le Prince sacrifié. Théâtre et politique au temps de Louis XIV, Paris, Minuit, 1985.

Guénoun, Denis, Livraison et délivrance. Théâtre, politique, philosophie, Paris, Belin, 2009. [contient notamment « Pourquoi Brecht ? », p. 55-57]

Guénoun, Denis, L’Exhibition des mots : une idée politique du théâtre (1992), in L’Exhibition des mots et autres idées du théâtre et de la philosophie, Paris, Circé, 1998.

Jouhaud, Christian, Les Pouvoirs de la littérature. Histoire d’un paradoxe, Paris, Gallimard, 2000.

Kott, Jan,  Shakespeare notre contemporain, trad. Anna Posner, Verviers, Marabout-université, 1965. (en particulier 1esection : « Les Rois »)

Lanza, Diego, Le Tyran et son public, trad. Jeanine Routier-Pucci, Paris, Belin, coll. « L’Antiquité au présent », 1997 [1977].

Marin, Louis, Le Portrait du roi, Paris, Editions de Minuit, 1981.

Marin, Louis, Politiques de la représentation, Paris, Kimé, « Collège International de Philosophie », 2005. [en particulier« Théâtralité et politique au XVIIesiècle. Sur trois textes de Corneille », p. 173-184]

Noiriel, Gérard,Histoire Théâtre Politique, Marseille, Agone, 2009. [en particulier chap. 2 : « Le moment Brecht »]

Rancière, Jacques, Le Spectateur émancipé, Paris, La Fabrique, 2008.

Turchetti, Mario, Tyrannie et tyrannicide de l'Antiquité à nos jours, Paris, Classiques Garnier, 2013 [2001].

Critique littéraire

Blanchard, Jean-Vincent et Hélène Visentin (dir.),L’Invraisemblance du pouvoir. Mises en scène de la souveraineté au XVIIesiècle, Fasano, Schena / Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2005. [en particulier l’introduction, « La souveraineté est-elle une poétique de l’exception ? », p. 9-28 et B. Louvat-Molozay, « De l’invraisemblance du pouvoir au pouvoir de l’invraisemblance », p. 69-86]

Castellani, Marie-Madeleine, et Fiona McIntosh-Varjabédian (dir.), Représenter le pouvoir : images du pouvoir dans la littérature et les arts, Peter Lang, 2000. [en particulier K. Tindemans, « Souveraineté, Cruauté, Théâtralité. La tragédie cruelle et la légitimité fragile des gouvernements modernes », p. 147-155 et E. Zamagni, « De Machiavel à Baltasar Gracián. La place du paraître dans la construction de l’homme politique », p. 187-199]

Complots et coups d'État sur la scène de théâtre, XVIe-XVIIe siècles, Vives Lettres, n° 4, 1997.

[en particulier D. Moncond’huy, « La tragédie de la conjuration et ses enjeux au XVIIesiècle » et A. Couprie, « Coups d’Etat ou coups de théâtre ? Corneille entre ambiguïtés idéologiques et nécessités dramatiques »]

Dotoli, Giovanni, dir., Politique et littérature en France aux XVIeet XVIIesiècles, Bari, Adriatica / Paris, Didier Erudition, 1997. [en particulier A. Viala, « Champ littéraire et champ politique en France à l’âge classique », 355-373]

Margitic, Milorad R., et Byron R. Wells, dir., L’Image du souverain dans le théâtre de 1600 à 1650, Actes de Wake Forest, Paris-Seattle-Tübingen, Papers on French Seventeenth Century Literature, 1987.

Plana, Muriel, Théâtre et politique. Modèles et concepts, Paris, Orizons, 2014.

Weisgerber, Jean, La Mort du Prince. Le régicide dans la tragédie européenne du XVIIesiècle, Bruxelles, Peter Lang, 2006. 

Ouvrages portant sur les œuvres, mais aussi utiles pour la réflexion générale

Goy-Blanquet, Dominique, Shakespeare et l’invention de l’histoire. Guide commenté du théâtre historique de Shakespeare, Paris, Classiques Garnier, 2014 (nouvelle édition mise à jour et augmentée).

Laroque, François, et Franck Lessay, dir., Figures de la royauté en Angleterre de Shakespeare à la Glorieuse Révolution, Paris, Presses de la Sorbonne nouvelle, 1999.

Lyons, John D., The Tragedy of Origins. Pierre Corneille and Historical Perspective, Stanford, Stanford UP, 1996.

Merlin-Kajman, Hélène, L’Absolutisme dans les lettres et la théorie des deux corps. Passions et politique, Paris, Champion, 2000.

Michel, Lise, Des Princes en figure. Politique et invention tragique en France (1630-1650), Paris, PUPS, 2013.

Vanoosthuyse, Michel (dir.),Brecht 98. Poétique et politique, Montpellier, Bibliothèque d’études germaniques et centre-européennes, 1999. [en particulier M. Vanoosthuyse, « Une littérature dans le siècle », p. 9-19 et C. Klein, « ‘Utiliser Brecht sans le critiquer, est une trahison’. A propos de la représentation du nazisme chez Brecht et chez Heiner Müller », p. 281-303]

Articles sur les liens entre les œuvres

Cadot, Michel, « Pouchkine poéticien et comparatiste », Romantisme, n° 89, 1995, p. 45-58.

Dinega, Alyssa W., « Ambiguity as Agent in Pushkin's and Shakespeare's Historical Tragedies », Slavic Review, vol. 55, n° 3, 1996, p. 525-551.

Lochert, Véronique, « D’une histoire à l’autre : le spectacle shakespearien de l’Histoire et sa fortune au XXesiècle », in Le Théâtre historique et ses objets : le magasin des accessoires, dir. Florence Fix, Paris, Orizons, 2012, p. 149-160.

Mortier, Daniel, « Brecht et Shakespeare : le spectre de Roma dans La Résistible Ascension d’Arturo Ui », in Dramaturgies de l’ombre, dir. Françoise Lavocat et François Lecercle, Rennes, PUR, 2005, p. 499-510.

Rossi, Doc, « Brecht on Shakespeare: A Revaluation », Comparative Drama, vol. 30, n° 2, 1996, p. 158-187.

Pour citer cet article

Véronique Lochert, « Bibliographie générale », SFLGC, Agrégation, publié le 28 Mai 2018, URL : http://sflgc.org/agregation/lochert-veronique-bibliographie-generale/, page consultée le 15 Août 2018.