Parutions

Parution: Partages de l’Antiquité: les classiques grecs et latins et la littérature mondiale; Revue de Littérature Comparée n°344, octobre-décembre 2012

Véronique Gély (éd.), Partages de l'Antiquité: les classiques grecs et latins et la littérature mondiale; Revue de Littérature Comparée n°344, octobre-décembre 2012

Résumés

Véronique Gély, Introduction: Partages de l'Antiquité : un paradigme pour le comparatisme, RLC 344, n° 4, octobre-décembre 2012, p. 387-395.

La crise de l’humanisme, les études postcoloniales et les études de genre ont convergé pour déconstruire l’« incomparable » exemplarité des Anciens grecs et latins, et l’idée que l’Europe ou l’Occident seraient leurs héritiers privilégiés. En les défamiliarisant et en les déterrit

(...)
Lire la suite

Parution : Camille Dumoulié, “Fureurs – De la fureur du sujet aux fureurs de l’histoire”

Camille Dumoulié, Fureurs

- De la fureur du sujet aux fureurs de l'histoire
éd. Economica, 2012. EAN13 : 9782717865219, novembre 2012, 386 p., 30€

Au commencement est toujours une explosion de fureur. De même pour la naissance du sujet : il fait irruption dans le monde sur un mode furieux et ses accès sont autant de métamorphoses de la subjectivité. La fureur est l'affect d'un sujet qui existe hors de soi, dans un rapport essentiel à une jouissance explosive qui le fait vivre et le détruit en même temps. À travers le mythe et l'épopée, la tragédie et la littérature, la philosophie

(...)
Lire la suite

“Philologie et théâtre. Traduire, commenter, interpréter le théâtre antique en Europe (XVe – XVIIIe siècle)”

Philologie et théâtre. Traduire, commenter, interpréter le théâtre antique en Europe (XVe – XVIIIe siècle)

Etudes réunies par Véronique Lochert et Zoé Schweitzer

Rodopi, Amsterdam/New York, NY 2012. 276 pp. (Faux Titre 382)

ISBN: 978-90-420-3587-4 Paper / ISBN: 978-94-012-0862-8 E-Book

Après avoir été longtemps réduites à des recueils de sentences morales ou à des modèles rhétoriques, les pièces des grands dramaturges grecs et latins reconquièrent, à la fin du XVe siècle, une part importante de leur théâtralité. Le travail des traducteurs, situé au carrefour de l’explication philologique et de

(...)
Lire la suite