Appels

Appel pour le premier numéro de la revue Pagaille : « Marâtre Nature. Quand Gaïa contre-attaque » ( échéance le 15/07/2019 )

Présentation de la revue :

Pagaille est une revue numérique biannuelle indépendante de littératures et médias comparés, fondée par des chercheuses et chercheurs en littératures comparées. Elle a pour objectif de promouvoir l’approche comparatiste dans le champ des sciences humaines et sociales. Comme son nom l’indique, la revue entend explorer des champs particulièrement riches de la recherche actuelle, des espaces intellectuels en pagaille au sein desquels le comparatisme entend se frayer un chemin et apporter un éclairage spécifique. À ce titre, les démarches inter-, intra-, et transméd

(...)
Lire la suite

“LES PARLEUSES” : le poé(li)tique de la prise de parole des femmes (arts et littérature) ( échéance le 01/07/2019 )

APPEL À COMMUNICATION

Journée d’étude organisée par le groupe de jeunes chercheur.euse.s Les Parleuses Paris, le 18 octobre 2019

“LES PARLEUSES” : le poé(li)tique de la prise de parole des femmes (arts et littérature)

En octobre aura lieu à Paris la journée d’étude inaugurale du groupe de recherche pluridisciplinaire « Les Parleuses ». Le groupe se crée sur la volonté de rapprocher de jeunes chercheur∙euse∙s ayant le désir de travailler ensemble sur l’histoire des femmes et de leurs créations. Cette journée sera son engagement principe, une première mise en voix du projet.

Nous nous intéresse

(...)
Lire la suite

L’ère des cartes pleines ( échéance le 03/05/2019 )

L’Ère des cartes pleines

Collection « Voyages Contemporains », Volume 4,

Garnier / Lettres Modernes Minard, Paris

Volume dirigé par  Frédéric Regard et Horatiu Burcea

Langue de publication : français

Corpus : littérature de voyages anglophone et francophone de la première moitié du XXe siècle

Argumentaire

La disparition du « vide des cartes », pour reprendre l’image célèbre de Conrad, est révélatrice d’une transformation majeure de la littérature de voyages au tournant du XXe siècle. Face à ce qui est vécu comme la raréfaction, voire la disparition de la possibilité même d

(...)
Lire la suite